Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jaimecrire, l'univers de Sébastien Bonmarchand !

Pour consoler un ami

31 Octobre 2011, 11:53am

Publié par Séb

 

A l'Ami à qui je dois plus que la vie : l'Espoir.

 

Oh ma nostalgie où es-tu ?

Toi qui hier ornais mes rues

Comme autant de gouffres austères

As fait ton baluchon amer.

 

 

Depuis ton départ des questions

Comme un poison dans ce cocon

Tissé peu à peu loin de toi

Touchent mon cœur jamais ma voix

 

 

Sur quelle gorge d'infortune

Luisent tes larmes importunes ?

Dans quel cerveau terrorisé

Obtures-tu toute clarté ?

 

 

Hier la réponse est venue

Lovée comme un chaton galeux

Dans les draps d'or tuberculeux

De la surprise biscornue.

 

 

Ta main moite et osseuse et ferme

S'était arrimée à l'épaule de l'Ami

Celui qui t'avait à long terme

Éloignée de moi sans un cri.

 

 

Dans ta paume où les temps s'arrêtent

Collés à mon ancienne empreinte

Comme une mouche s'agitant

Les pas de l'Ami s'éteignant.

 

 

Ma seule énergie en ce monde

Est de quelquefois faire luire

Les mots dans leur danse féconde

Pour amuser ou pour séduire.

hamelinDonc aujourd'hui je prends ma flûte.

Oh ma nostalgie où vas-tu ?

Pourquoi cette course hirsute ?

Quel abandonné vises-tu ?

 

 

Poursuis-tu cette mélopée ?

En elle t'es-tu reconnue ?

Mots, qu'Hamelin et ses secrets 

Enterrent les regrets de l'Ami si fourbu. 

 

 

 

source image : http://www.dark-stories.com/flute_de_hamelin.htm

Commenter cet article

Superconnasse 23/12/2011 12:59


Tiens, ton interface est devenue un peu moins pourrave, c'est déjà ça. Bon, sur le con-tenu... c'est Noël, je ne ferai pas de commentaires.

Séb 23/12/2011 20:05



Attention ! Moment de faiblesse ! Un commentaire positif t'a échappé ! Que se passe-t-il ? Un petit coup de moins bien juste avant les fêtes ? Attention ! Que 2012 te fasse revenir en pleine
forme, sans quoi je ne saurais retrouver la sérénité !