Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-09-23T07:59:51+02:00

#MeToo et après ??

Publié par Sébastien Bonmarchand
#MeToo et après ??

Scène 4

À L'ARRÊT DE BUS

2 personnages : une fille, un garçon

Un jeune homme est assis sur un banc, face au public. À ses pieds, un skateboard. Il semble attendre, regarde sa montre, vérifie des informations écrites autour de lui. Une jeune fille arrive à sa hauteur en skateboard et s'assied à côté de lui.

LA FILLE (enjouée) : Salut ! Tu attends le bus ?

LE GARÇON (tournant à peine la tête, à la frontière entre l'indifférence et le mépris) : Pardon ? C'est à moi que tu parles ?

LA FILLE : Heu... Oui... Je te demandais si tu attendais le bus...

LE GARÇON (regardant la fille, comme surpris) : Bin... Non. Comme tu le vois, je suis en train de nourrir des fauves. (Puis en désignant des fauves imaginaires à ses pieds, il hurle.) ATTENTION !

La jeune fille, effrayée, a un geste de recul et manque de tomber du banc.

LA FILLE : Mais t'es un ouf, toi ! Pourquoi t'as fait ça ?!

LE GARÇON : Pour que tu sois plus originale ! Tu manques d'imagination !

LA FILLE : D'imagination ? Mais pour... pour quoi ?

LE GARÇON : Pour la drague !

LA FILLE : Hein ? Quoi ? Te... draguer ? Mais n'importe quoi ! Je te demandais juste si tu attendais le bus !

LE GARÇON : Parce que tu crois qu'on fait quoi quand on est assis à un arrêt de bus quand il ne pleut pas ?

LA FILLE : Bin on attend le bus !

LE GARÇON : Bin voilà ! Donc si tu le sais et que tu me le demandes, c'est bien que tu me dragues !

LA FILLE (tape du pied) : Mais non ! Pas du tout !T'es un dingue, toi ! Je... je... cherchais juste à... faire la discussion ! T'as un skate, j'ai un skate, on discute, point !

LE GARÇON : Ouais... C'est ça ! Et si ça avait été moi qui étais venu et qui t'avais dit ça, tu m'aurais illico pris pour un gros lourd !

LA FILLE : (hésitante) Oui... Mais... Heu... C'est pas pareil ! Ça n'a rien à voir !

LE GARÇON : Bin va falloir te creuser un peu les méninges pour me séduire ! Je ne suis pas un garçon facile, moi, madame !

LA FILLE (se levant) : Mais... Mais... Mais... Je... Je suis dans la trentième dimension, ma parole !

LE GARÇON : Pas du tout ! Tu es dans la vraie vie ! Celle que les femmes ont créée avec le hashtag MeToo !

LA FILLE (debout, levant les bras au ciel) : Hein... Quoi ? Le hashtag MeToo ? Mais... Qu'est-ce qu'il raconte, lui ?

LE GARÇON (se levant) : Exactement ! Maintenant, nous les mecs, on n'ose même plus s'approcher d'une fille qui nous plaît ! À cause des gros nazes qui font n'importe quoi, on a peur de tout de suite passer pour... pour... pour je ne sais même pas quoi, d'ailleurs ! Alors maintenant, c'est fini !

LA FILLE : Mais... mais... mais... J'y suis pour rien, moi ! J'ai jamais utilisé ce hashtag, moi !

LE GARÇON : Peut-être mais maintenant, tu fais partie du nouveau monde alors tu dois t'adapter ! C'est toi qui dois draguer et va falloir innover ! Eh oui ! T'as intérêt d'être imaginative parce que ça fait des millénaires que les gars ont déjà tout essayé ! Je te donne rendez-vous demain à la même heure et on verra !

LA FILLE : Rendez-vous ?! Tu me hurles dessus et tu me lâches un date ? Je rêve !

LE GARÇON : Oui, un date ! Et tu verras, le monde a changé ! Maintenant, c'est les mecs qui vont se faire draguer et qui enverront balader les filles si ça leur chante ! Ah ! Ah ! On va bien se marrer !

LA FILLE (se reculant) : Bin... Bin... Bin... Si... C'est comme ça, j'irai... à pied ! Adieu !

La fille quitte la scène, furieuse, sur son skateboard.

LE GARÇON (Regarde à droite et à gauche puis sort un téléphone portable de sa poche. Il compose un numéro, attend et chuchote) : Oui, c'est moi ! Je viens d'essayer ta technique ! Oui... à l'instant ! Ça a l'air de marcher ! C'est dingue ! Fuis-la, elle te suit ! Suis-la, elle te fuit ! Bon... J'ai dû attendre trois heures qu'une fille m'adresse la parole mais ça y est ! J'ai fait tout comme tu m'as dit ! C'est génial ! Je la revois demain ! Enfin... J'espère... Bon... Je passe au Kebab et on se fait un debriefing de tout ça au skate-parc, ça te va ?

Le garçon raccroche et range son téléphone dans sa poche avant de quitter la scène sur son skateboard.

La fille réapparaît de l'autre côté de la scène. Elle constate que le garçon est parti, lève les yeux au ciel et sort elle aussi son téléphone. Elle compose un numéro, patiente et sourit.

LA FILLE : Allô ? Papi Roger ? Oui, c'est moi ! Heu... Non, je ne t'appelle pas des Maldives... On a eu... enfin, papa a eu un contre-temps et on a atterri dans un bled... Saint-Gilles-Croix-de-Vie... Bref, je t'expliquerai ! Les gars, ici, sont complètement... dingues ! Je ne sais pas comment ils étaient à ton époque, mais ceux d'aujourd'hui sont graves, je te jure ! Je sens que cette semaine va être longue !... Mais bon, je ne t'appelle pas pour ça ! Je t'ai promis de te faire écouter un son de JUL... Oui, Jules, si tu veux... Bref ! T'es prête ?

La fille quitte la scène sur son skateboard en écoutant la chanson « Ma Jolie ».

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog