Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'univers de Sébastien Bonmarchand !

L'univers de Sébastien Bonmarchand !

Bienvenue ! En un clic, découvrez mes poèmes, contes, nouvelles, pièces de théâtre, essais littéraires... A vos commentaires !


Top articles

  • ô ma plume asséchée

    26 février 2014 ( #Poésie )

    Ô Ma Plume Asséchée Ô ma plume asséchée Qui courais jadis sur les mers Montais les mots en blé Et filais de phrases en vers Vois-tu en cette page blanche Un espace de jeux Où enfin reposer tes hanches Brisées par les enjeux ? Entends-tu en ce crâne asphyxié...

  • Pour Koala, l'hydre devenu libre

    04 janvier 2016 ( #Poésie )

    image : Hercules Killing the Lernean Hydra Pour rencontrer Koala J'ai parcouru le monde A la recherche des modes, J'ai parcouru la mode A la recherche d'un monde. J'ai caressé les caméléons Et volé leurs rayures, Ce gris jour qui m'a vu poupon Comme le...

  • 25 avril 1999

    25 avril 2017 ( #Ecrits de jeunesse )

    A Rémi, 16 août 1999 Vingt-cinq avril mille neuf cent quatre-vingt-dix neuf Nous étions amis. Il était mon vrai ami. Pas encor dix-sept ans, plus tout à fait enfants. Il est parti comme il est venu dans ma vie : Flèche traversant mon cœur à pas de géant....

  • dans la mare aux souvenirs

    16 février 2008 ( #Poésie )

    dans la mare aux souvenirsje nous mire toujours trop tard l'eau dort et bruisse de regretsoù larmes et espoirs festoient ta prunelle parfois de sa tombemuette s'évade et me prend mes lèvres s'approchentreflet sans vie et s'accrochent dans la mare aux...

  • Accident de la vie

    04 janvier 2016 ( #Poésie )

    J'ai eu un accident de la vie, dramatique. Chaque seconde, depuis, est douloureuse, ou tendre, je ne sais plus. Ça s'est passé à un carrefour, comme on dit. C'était il y a quelques années. Je roulais tranquillement, poussé par les vents, sur les routes...

  • Chanter pour accompagner

    05 janvier 2016 ( #Poésie )

    Au chevet de mon père Entends-tu petit homme Dans la clairière comme Les enfants chantonnent Derrière eux un vieil homme S'en va faire un somme En donnant la main A son fils Sébastien Vers de meilleurs lendemains Entends-tu petit homme Dans la rivière...

  • La plume

    06 juin 2016 ( #Poésie )

    Sait-il ? Et cet oiseau qui fuit en cuicuitant sans fin, Sait-il, lui l'ingénu voyageur arc-en-ciel, Que de sa peau qui luit tombe vers nous humains Une plume dorée comme un duvet de miel ? Sait-il, lui le muet aiguilleur de nos nuits, Que cette danse...

  • Rêve d'enfant

    09 mai 2016 ( #Poésie )

    Un jour que j'étais petit Et sans doute fatigué Je me mis à rêver Des élans infinis Qui poussent les voiles Et hissent les amis Vers les rives des étoiles. De leur boulevard les allongés Heureux d'avoir été aimés Frappaient dans leurs mains Au rythme...

  • Quand tu seras là...

    23 septembre 2015 ( #Poésie )

    quand tu seras là sur mon coeur allongée vieille commère solitaire je te balancerai des bobards en t'orientant vers les chats quand tu seras là dans mon poumon crevassée jeune tubercule rieuse je te jetterai des cailloux en te récitant des poèmes d'amoureux...

  • La jeune fille allait...

    19 mars 2008 ( #Poésie )

    Ce poème, vieux de 6 ans et qui est l'un de mes préférés, m'a été inspiré par la fin tragique et romanesque du Général Boulanger le 30 septembre 1891. L’Amoureuse abandonnée Les cheveux gondolés par la pluie de minuit, La jeune fille allait, sur le cœur...

  • Moi qui n'ai pas d'importance...

    22 mars 2008 ( #Poésie )

    A la recherche d'un livre dans le désordre de mon armoire, j'ai retrouvé par hasard la cassette du spectacle de la comédie musicale Roméo et Juliette. Heureux trésor ! J'étais allé voir le spectacle il y a quelques années, quand j'étais encore à la fac,...

  • Absente

    25 février 2008 ( #Poésie )

    la nuit comme un chapelet file entre mes jours une toile compacte comme un gouffre tes doigts caressent un souvenir comme un cheveu ta langue explore mes regrets Absente je tuerais pour te parler un parterre de belettes attifées de bontés l'Eure s'enfuit...

  • fantasme dominical

    23 mars 2008 ( #Poésie )

    Voilà comment j'ai fantasmé mon dimanche. Dans les bras d'une demoiselle, inconnue la veille, à voltiger dans des draps loués pour l'occasion... Et chacun retrouvait sa vie le soir venu... Mais bon, tout ça ne fut qu'un rêve... J'ai dormi dans mon bain....

  • Crise d'angoisse

    06 juillet 2008 ( #Poésie )

    Je suis un volcan endormi près des pins J'ai oublié jusqu'aux joies des vomissements assassins que mes jeunesses étouffaient d'effroi Je dors sous les ailes des cigales mes bras se finissent en autoroutes où mes doigts frétillent sous les pédales Je dors...

  • Premières lignes du roman "D'elles en ailes"

    03 juillet 2008 ( #roman (enfin... tentative!) )

    Voici les premières lignes de ce qui était une nouvelle et qui va devenir un roman d'ici quelques temps. J'attends vos coms ! Et ceux qui le désirent, je peux leur envoyer par mail la première partie, afin de recevoir des avis constructifs... Le juge...

  • Eloge funèbre

    19 juillet 2008 ( #nouvelle )

    - Il était l'ami de tout le monde. Au micro de la petite église, tels furent les premiers mots du jeune homme en costume. Ses yeux rougis, semble-t-il depuis plusieurs jours, venaient confirmer ses dires. Oui, le corps allongé, là à quelques mètres de...

  • Extrait de la suite "D'elle en ailes"

    29 octobre 2008 ( #roman (enfin... tentative!) )

    Nous affrontions l’Italie et quoiqu’il arrive, ce serait l’ultime partition du plus grand créateur que la France du foot n’ait jamais engendré. Un seigneur allait nous quitter. Il avait déjà élevé nos âmes vers des contrées insoupçonnées, à de multiples...

  • Tous responsables

    02 décembre 2008 ( #nouvelle )

    Le matin tentait de se lever, étirait ses longs bras noués d'épines, baillait quand les corneilles quittaient le nid, et les brûmes, fantômes sans robes, dansaient devant mes yeux comme des flammes. La route se tordait comme si elle était malade et moi,...

  • Faim de Koala

    16 mars 2009 ( #Poésie )

    J'ai faim de tes reves dans ma tete où flottent mes tempes et bronzent mes secrets mon estomac gargouille de nos projets et que ferai-je demain quand tu partiras J'ai faim de ta bouche quand au lever j'ouvre un oeil sur ces foules barbares mon estomac...

  • Escalier

    28 octobre 2010 ( #Poésie )

    Consignes d'écriture : Ecrire un texte dans lequel un ESCALIER aura un rôle très important à jouer ! A vos "marches" prêts, partez !!! Témoin muet du progrès J'ai vu courir les modes Sur les marches du monde Comme un enfant aboie Ses rires et ses joies....

  • Pour consoler un ami

    31 octobre 2011 ( #Poésie )

    A l'Ami à qui je dois plus que la vie : l'Espoir. Oh ma nostalgie où es-tu ? Toi qui hier ornais mes rues Comme autant de gouffres austères As fait ton baluchon amer. Depuis ton départ des questions Comme un poison dans ce cocon Tissé peu à peu loin de...

  • Le poète et l'analphabète

    19 juin 2012 ( #Poésie )

    Un échevin et sa femme, Marinus van Reymerswale (vers 1490/1495–1546?), 1538. Le poète et l'analphabète L'analphabète : Eh toi là le poète le poète : moi L'analphabète : toi le lépreux des banques toi le gueux des calanques le poète : quoi L'analphabète...

  • La nuit dernière au XVe siècle

    09 janvier 2009

    Je viens de finir de lire le dernier Van Cauwelaeart, cet auteur (français) qui m'avait fortement séduit il y a quelques années avec un roman intitulé "L'Education d'une fée" et destabilisé avec "L'Evangile de Jimmy", à lire impérativement. Cette fois,...

  • Poème à savourer de Marceline... et mis en chanson par Julien Clerc

    05 janvier 2009

    Les séparés (N'écris pas...) N'écris pas. Je suis triste, et je voudrais m'éteindre. Les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau. J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre, Et frapper à mon coeur, c'est frapper au tombeau. N'écris pas...

  • Lettre d'Anne Frank du mercredi 13 janvier 1943

    09 octobre 2008

    * N'hésitez pas à lire quelques autres articles : poèmes, nouvelles, théâtre... et à laisser des commentaires ! Mercredi 13 janvier 1943 Chère Kitty, Ce matin, on n'a pas arrêté de me déranger et je n'ai pu terminer ce que j'avais commencé. Nous avons...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents