Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jaimecrire, l'univers de Sébastien Bonmarchand !

Ecrit en cours de Capes en 2006 : le saltimbanque

9 Novembre 2009, 01:00am

Publié par Séb

Vois saltimbanque irréductible

Vois-tu tes savates traînées d’or

Ou de souffre balancer tes femelles

Notes sans instrument

Arbre sans Noël


Vois-tu saltimbanque ivre

Des autres vois-tu tes pas

Ne pas rester –

Ensevelis sous les aulnes glacés


Ta paume accrochée de soupirs

Chante la vie les vies la mort

Et pleure vers le ciel insoumis

Ses pédantes défaites


Saltimbanque sans frontière

Imposteur sans victime

Solitaire sans multitude

Ton âme absolue boit les cauchemars

Abandonnés

Et les recrache lamentablement


Tes chants gutturaux

Animal au ventre creux

Hurlent la nuit le jour

Susurrent le jour la nuit

Et toujours disparaissent en vol


Le ciel te recueille t’assemble

En un firmament inutile

Tu deviens étoile filante

Tu deviens machine à rêves

Matrice à peuples –

Saltimbanque éternel.





1er décembre 2006, en cours.

Commenter cet article

. 08/12/2009 11:30


c de la merde


Séb 08/12/2009 19:33


Merci pour la justesse du propos, j'aurais cependant besoin d'éclaircissements, d'arguments en un mot, afin de tirer la quintessence de ta pensée et d'en faire un article.
Article destiné, naturellement, à faire découvrir au monde la sagesse de tes commentaires.
Courage.