Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jaimecrire, l'univers de Sébastien Bonmarchand !

Prix de l'originalité

4 Juin 2008, 17:22pm

Publié par Séb

Salut à vous, fleurs de lotus, abribus à torrents et autres cages à soleil. Le poème que voici a reçu hier à Saint-Dié le prix de l'originalité au concours de poésie organisé par la librairie Le Neuf et le bar "la Cabane du Darou". Le sujet était : "Bar atteint et beau bar."
J'y ai participé avec, évidemment, l'envie de gagner mais, je crois, etre encore plus fier de moi, au final. En effet, je n'ai pas eu le premier prix mais le jury a été si "surpris" par mon texte qu'il a créé cette catégorie "prix de l'originalité". A vous de juger...

A mon petit KOALA...

Reviens dans dix ans

 

g voulu pécho 1 meuf en ba dma téci
g lvé la teté on oré di une déS
penché a sa fnetr

ji é di mamzel zet tro bel
vot' décolté é ravageur
kom lsourir a la mR a Lisa
vien boir 1 cou jsré ton Da Vinci Code


El ma di moi jcoz po o sms men
rest' en ba avec tes bédo
et roul ta boul
mé loin de moi


ji é di zy ete pa mamzel
moi mon bisnes c lé mot
allé vné au zinc
jvou diré dé ketru de ouf
jte fré voyagé moi
tme vera des baobab poussé ds lé yeu


dan sé yeu de bamby se mirrait mon avenir
la mamzel est vnu
un livr sou lbra
et dé pic ds lé yeu


el ma di wesh t 1 bogoss
jsé qdan la téci té un dom juan
é moi jkiff trop pa

jy é di hé la miss tparl tro kom moi
tvoi ki fo kon smac zuzamen
et now mem


eh non gadjot je me mets juste à niveau
apprends à causer aux dames
à ne plus être un dom juan
et reviens me voir dans dix ans


Dix ans plus tard un Rabelais sous le bras
Je redécouvre ma cité et le comptoir buriné
Je pose mes copies
J'arme mon stylo
Les fautes d'orthographe défilent

son visage réapparait

Elle dessert une table bancale


A quelle heure finissez-vous
trop tard pour vous
Rabelais a attendu plus de 500 ans cette rencontre
je ne suis pas à deux heures près

Elle sourit

ne me reconnaît pas
elle découvre Grandgousier
ne me reconnaît pas


ji é di mamzel zet tro bel
vot' décolté é ravageur
kom lsourir a la mR a Lisa
vien boir 1 cou jsré ton Da Vinci Code


me reconnaît
accepte le verre et notre vie

Commenter cet article

kinou 07/06/2008 10:54

yo, g grave kiffé!

Olivier 06/06/2008 22:14

bonne idée. Pardonne mon ignorance en ce domaine mais j ne comprendrai jamais l'abandon de la rime et des "nombre de pied en poésie". Tu m'expliquera à l'occas. Petite visite sur ton blog, bravo il continue à être fourni

Gus 06/06/2008 03:04

Bravo pour ce prix.

Casse-bonbec 04/06/2008 22:47

ouech, tro dur a lir mais jme sui accrOchéjem pas le sms, j'y capte dal queet kan jen pik à mes élèves, faut ke je lise 10 fois pour comprendre la moitié...mais jme sui accrOché et j'ai bien fé.Au final, cé Gnial !