Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jaimecrire, l'univers de Sébastien Bonmarchand !

en rentrant

31 Janvier 2008, 18:36pm

Publié par Séb

Neige-15.gif

Tu vois ce soir ma vie
C’est un Everest sans neige
Ça n’a aucun sens
  


Pourtant c’est là
Une masse triste sans forme
Et qui vogue et qui va et qui coule
Un iceberg sans glace
  


Le sel est absent
La vapeur dérape
Piste sans danseurs


Alors je t’appelle
Pas un taxi mon coquelicot
 


Je te chante à remue tête
Je te souffle à tue méninges
  


Tu passes et résistes
Comme une amante repue
Qui lasse oblitère un baiser
  


Je t’imagine cantatrice des âmes
Perdues alanguies sous les mers
Et tout en moi fredonne ou frelate
  


Tu vois ce soir langsam
Je t’ai cherchée
Un peu partout dans ce ciel de briques
Et les bocks en mitaines soupiraient
  


Un nuage annonçait ta venue
Irréductible et imminente
Je le soufflais rebelle
Et tes jambes me boassaient
 


Ou je me détournais du zinc
Aquoibonniste
Quand tout autour dansait et riait
Tous avaient leur neige
 


L’écume aux lèvres d’épines
Le front large
Et leurs bras t’assemblaient
 


 
Je me suis levé
Eunuque sans troupeau
Et je t’ai dessinée
 


Dans cette tête sans flambeaux 

26 janvier 2008, en sortant de boîte. 5h38.

Commenter cet article

Gus 31/01/2008 22:52

C'est le réchauffement planétaire dans ta vie si j'en crois les premiers mots? Plutôt positif alors?

Séb 01/02/2008 00:06

Nan, je m'adressais aux absentes, aux perdues, aux oubliées...