Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'univers de Sébastien Bonmarchand !

L'univers de Sébastien Bonmarchand !

Bienvenue ! En un clic, découvrez mes poèmes, contes, nouvelles, pièces de théâtre, essais littéraires... A vos commentaires !


Poème sur la canicule

Publié par Sébastien Bonmarchand sur 15 Juillet 2022, 23:22pm

Catégories : #Poésie

Poème sur la canicule

Petit poème du soir, de circonstances :

 

Canicule

 

La source est tarie.

Le pré ne rit plus.

Bien qu’il soit midi,

Aucun vent des nues.

 

Les arbres s’inclinent

Au passage indu

Des oiseaux infirmes

Lourds comme une grue.

 

Le soleil s’ennuie

À brûler ces corps,

À sécher ces puits

Mais il frappe encore.

 

On dirait l’enfant,

Fidèle tyran,

Qui joue à noircir

Ses draps à la cire.

 

Et moi sous le joug

Du jour qui s’étire

Je bois en martyr

Ma sueur sans goût.

 

À vos partages et commentaires !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Une langue toujours aussi raffinée, aussi élégante pour apporter un visage, une personnalité aux forces de la nature. L'innocente cruauté du soleil, cause de la lourdeur et de l'immobilité de la terre, montre ainsi un contraste douloureux entre sa puissance incontrôlée, ce mouvement perpétuel d'écrasement que produisent ses rayons, et une sorte d'agonie de la terre, de liquéfaction du vivant. La canicule apparaît comme une alchimie, une presque sublimation d'une nature qui, quelques jours plus tôt fraîche encore, fond à présent sous le soleil et les mots de ce poème. On sort en tout cas de ce texte décomposé soi-même, passé de l'état solide à l'état liquide.
Répondre
S
Merci beaucoup !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents