Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-12-22T11:35:30+01:00

La mer se retire

Publié par Sébastien Bonmarchand
Le Voyageur contemplant une mer de nuages, Caspar David Friedrich, 1818

Le Voyageur contemplant une mer de nuages, Caspar David Friedrich, 1818

La mer se retire

 

Je marche sur le sable

Comme on écoute une fable.

Et la mer enchantée

Ne va plus trop tarder.

On dirait qu’elle est attendue

De l’autre côté des nues,

Là où dans le lointain

S’engouffrent les marins.

Comme en hiver

Se retirent les primevères,

Elle va dans mes yeux

Se retirer du jeu

Ou des négociations,

Peu importe l’occasion.

Elle a rendez-vous

Là où ni moi ni vous

N’irons trainer nos guêtres

De simples terrestres.

Dans sa main tendue,

Se mirent les trésors perdus

Des jours qui fuient,

De l’or des nuits ;

Dans ses rides mouvantes

Où les Sirènes chantent,

Le soleil en cavalcades

Sourit aux navires en rade.

Et moi sur le quai

Je ferme les yeux

Comme on ferme un coffret

De souvenirs précieux.

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog