Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-08-26T22:54:52+02:00

Ma nuit chez Rimbaud

Publié par Sébastien Bonmarchand

Ma nuit chez Rimbaud

 

Racontons, ce soir, en vers et en chantant fort

Par les rues, par les champs, par le vent et les temps,

Mon voyage au milieu des ruines du plus fort

Des Poètes - là-bas, il y a bien mille ans.

 

Humer son bois, toucher son air, frapper ses eaux

Qui passent et oublient ses voix qui les chantèrent. 

Parler aux murs, répondre aux nues, plonger plus haut

Vers ses gouffres sans voix où l'amour est amer. 

 

Et attendre. Et attendre. Une seconde molle

Noyée dans l'herbe jaune au creux de Charleville...

...Est venue m'emporter comme on emporte un fou

Dans une nef sans fleurs où naissent les froufrous. 

 

Va ! m'ordonna Arthur. Loin d'ici ! Fuis ce monde,

Attache tes chansons à ces mâts sur ces ondes

Qui s'envolent pleins d'or et chante ! Oh voyant, chante !

Oublie jusqu'à l'oubli qui sur Terre nous hante !

 

Puis, dans ma nuit, perdu comme on perd ses régates,

Mes yeux se sont ouverts brillants comme une agate. 

J'ai ouvert la fenêtre et dans la rue sans joie

J'ai chanté... J'ai chanté... Oh oui ! tous mes émois. 

 

Ma nuit chez Rimbaud

La semaine dernière, j'ai eu la chance de visiter Charleville-Mézières et ses magnifiques fresques ainsi que le Musée Rimbaud, la Maison des Ailleurs et le musée de l'Ardenne.

 

"L'homme aux semelles de vent

Venu d'un siècle révolu

Rencontre un poète aspirant

En un siècle à l'image dévolu."

 

Voici quelques petits billets poétiques écrits sur place :

Tout d'abord, j'ai posté ceci dans la boîte aux lettres présente dans le cimetière de Charleville :

Ma nuit chez Rimbaud

Ensuite, dans cette capitale mondiale de la marionnette, j'ai fait une étrange rencontre avec un petit bonhomme en bois :

Ma nuit chez Rimbaud

Et évidemment... J'ai écrit !

Ma nuit chez Rimbaud

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog