Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-10-16T20:54:45+02:00

Slam en hommage à Samuel Paty, enseignant martyr

Publié par Sébastien Bonmarchand

Slam en hommage à Samuel Paty, enseignant martyr, tombé le vendredi 16 octobre 2020 face à l'obscurantisme qui gangrène notre époque :

Nous sommes vendredi soir,

Tes vacances sont au bout du couloir.

Tu vis en banlieue de Paname

Et tu penses à ton programme.

 

Tout le monde ne parle

Que d'un virus en cavale,

Les médias quant à eux

Nous préparent au couvre-feu.

 

Ils ignorent, les braves,

Que dans quelques heures,

Ils verront ton visage

En boucle sur Twitter.

 

Ta sacoche à la main,

Tes copies sous le bras

Tu te dis que tout ira bien

Dans ta vie de papa.

 

Tu aimerais une soirée sereine

Loin des embrouilles de la semaine.

Mais dans ta tête résonne

Cette plainte qui t'assomme.

 

Elle te hante depuis des jours,

On te reproche d'avoir fait cours.

Tu respectes les programmes

Mais ça déplaît à certains imams.

 

Tu es prof d'Histoire,

Un gars sans histoires.

Tu apprends aux gamins

Le passé pour demain.

 

Toi, quand tu te lèves

Tu penses à tes élèves,

Tu sais que pour beaucoup

L'école, vraiment ça vaut le coup.

 

Au milieu de leur cité,

Ton job est une nécessité

Et il t'arrive souvent

De le rappeler à leurs parents.

 

Quand tu es dans ta classe,

Les barrières s'effacent.

Quand tu parles de Charlie,

Tu t'attends à des ennuis.

 

Mais toujours tu espères

Que cette génération

Pourra mieux faire

Que celle en action.

 

Nous sommes vendredi soir,

Tes vacances sont au bout du couloir.

Tu vis en banlieue de Paname

Et tu penses à ton programme.

 

Te voilà dans la rue,

Un jeune homme t'attend.

Sur Internet, il a vu

Que tu te moquais du Coran.

 

Tes mots sont dérisoires

Face à celui qui ne connaît qu'une histoire.

Toi, tu respectes les programmes

Mais ça déplaît à certains imams.

 

Puis les réseaux s'agitent.

Twitter, Facebook, TikTok.

Ça lynche, ça décapite...

Et après on s'émeut en bloc.

 

J'aimerais tellement te dire

Que tu seras le dernier martyr....

J'aimerais que ton prénom

Serve de leçon...

 

Mais un drame en chassant un autre,

Je sais qu'on oubliera bien vite

Ce qu'il s'est passé au Bois d'Aulne,

Au moins jusqu'au prochain islamiste.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog