Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jaimecrire, l'univers de Sébastien Bonmarchand !

La coquille, l'envers de la création

7 Mai 2017, 08:54am

Publié par Sébastien Bonmarchand

La Naissance de Vénus (Botticelli), 1484

La Naissance de Vénus (Botticelli), 1484

La coquille

 

Univers inconnu, courbes de métal froid,

Plastique si rugueux que ton abord entaille,

Escalier vaporeux menant au cœur de soi,

Laisse-moi pénétrer et dormir sur ta paille.

 

Là où l'âme d'enfant du Poète allongé

Et se love et s'endort loin des brumes d'en haut,

Aube sans jour qui te fit naître, ô Muse ailée,

Pour toujours me baigner entre tes bras d'alto !

 

Je dresse l'oreille et du fond de ta coquille...

Je te vois. Je t'entends. Aphrodisiaque amie.

Je sors ma lyre et lentement te fait honneur.

L'ancien colimaçon, sa bave, sont liqueurs.

 

Ma triste solitude à l'instant se colore

De saisons, de châteaux, de toiles et de feux

Incandescents et fiers. En ce lieu merveilleux,

Où l'Inspiration dort, interdite est la mort.

 

Mars 2002

N'hésitez pas à laisser un commentaire, à partager...

Commenter cet article